Spécial Elections Présidentielles 2014

Boutesrika a dit : tout s’achète
Je suis vraiment étonné comment des personnes sont aveuglées par ce système au point d'y aller voter pour un zombi,qui ne va pas tardé à rendre cette Algérie une royauté dont le roi est un fantôme.....le truque c'est qu'il n'y a pas de fraude,mais le faite que la plupart des jeunes n'ont pas voté et que tous ceux qui ont voté sont des FLnistes et des khoubzistes ,des frappeurs de Chitta ou des veilles dames qui ignorent le vrai visage de Boutesrika et qui croient que la définition du président =Boutef et qui sont victimes de la chaîne télévision nationale l'orpheline ...allah Ghaléb hchanaghte

Voir les commentaires

BD et dassins parus dans EL MESMAR 04

Enfin le 4eme numéro du journal EL MESMAR mis en ligne,Faites un max de partage svp, Merci à toute l’équipe de Rédaction Aghiles AZZOUG (moi) et Riadh BENAOUDIA,et notre excellent infographiste qui a fait la nouvelle conception Amine Driller ,aussi un grand merci pour les deux dessinateur Aghiles AZZOUG et Ahmed MEDJANI et tous les jeunes journalistes et chroniqueurs :Massinissa DJADDA,Assia BOURADJI,Riadh BENAOUDIA,Sebanne DJELLOUL,B.Halima,Kamir CHIKHOUNE,Massinissa HAMDI,Massinissa GRABA ,LIcorne et aussi Aghiles....et un grand merci pour Sofiane BELASKRI pour son interview et un très grand merci à vous nos chers(es) lecteurs et lectrices .bonne lecture....

Voir les commentaires

Poutine recupere Crimée

Crimée appartient aux russes maintenant !

Le processus d'annexion de la Crimée a abouti officiellement, vendredi 21 mars, après plusieurs semaines d'accélérations législatives. Le président russe Vladimir Poutine a signé la loi parachevant le processus. Lors d'une cérémonie au Kremlin, M. Poutine a signé la loi créant deux nouvelles entités administratives russes : la Crimée et la ville portuaire de Sébastopol.

Chronique le monde : C’est envoyé comme un uppercut rhétorique : ma Crimée contre ton Kosovo ! En d’autres termes, « vous avez pris le Kosovo aux Serbes », vous les Occidentaux, « nous pouvons bien prendre la Crimée aux Ukrainiens », nous les Russes. Quand on a bombardé Belgrade pour amputer la Serbie d’une de ses provinces, on n’a rien à redire lorsque Moscou récupère en douceur une Crimée qui lui a longtemps appartenu…

Voir les commentaires

La diva de la chanson kabyle N'Cherifa nous quitte

La diva de la chanson kabyle N'Cherifa nous quitte

La diva de la chanson kabyle N'Cherifa nous quitte

Connue sous le nom de Chérifa ou Cherifa n w-Akbou, Ouardia Bouchemlal, née le 9 janvier 1926, est une auteure-compositrice-interprète, chanteuse de musique traditionnelle kabyle.

Originaire du village Ait Halla (commune d’Ilmayen) dans le nord de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, elle a fait ses débuts en scène à Alger à l’âge de 16 ans, en interprétant des chants traditionnels kabyles. Elle chanta aussi à la radio et s’impose rapidement comme la maîtresse du chant kabyle.

En ce moment la, Il était difficile pour une femme de chanter dans une Kabylie très conservatrice, Cherifa bannie, quitte le village et se réfugie à Akbou, une petite ville coloniale à l’époque. La ville d’Akbou comptait entre autre une radio locale et des boites. Chérifa y apprend à chanter. Les lieux où elle se produisait étant fermés, elle se résout à quitter la région pour Alger.

Installée à Alger, Na Cherifa se met à créer ses propres chansons. Succès assuré dès les années 40, avec plus de 1000 productions Chérifa s’inspirait de ses souffrances pour écrire et composer ses chansons notamment avec sa troupe « Lkhalat » (les femmes). « Abka Wala Khir Ay Akbou » , « Aya Zerzour », « Azwaw » et « Sniwa d ifendjalen » figurent parmi les chefs d’œuvre de la chanteuse traditionnelle, suivi d’une dizaine d’autres tout au long de sa carrière, dont certains sont récompensés ou repris. Na Chérifa était aussi célèbre, pour ses préludes (Achouiq) et des chants d’amour (Ahiha) que le public affectionne en particulier.

A l’étranger, depuis les années 1990, elles’est produite en France, en 1993 l’Olympia, en 1994 à l’Opéra Bastille et en 2006 au Zénith de Paris. Chantant la vie sous tous ses aspects, puis en 2008, la wilaya de Bordj Bou Arreridj et l’association « Azel » ont réussi à ramener Na Cherifa à son village natal après 65 ans d’exil où elle est morte 15 mars Dernier

Na Chérifa confiait, il y a quelques temps, qu’elle se sentait abandonnée et ne reçoit la visite de personne depuis qu’elle est alitée, pourtant, elle a tant donné à la chanson et à l’art. Elle méritait sans doute de bien meilleurs derniers jours de sa vie. Mais hélas, elle nous quitte avec ce sentiment d’abandon envers les siens. Repose en paix Na cherifa !

par Benaoudia Riadh article paru dans journal EL MESMAR 04

Voir les commentaires

Aghiles AZZOUG

Aghiles AZZOUG

Je suis un jeune dessinateur,caricaturiste,né en 1994 un passionné de tout l'art .J'ai fais des comics strip comme Omar ben Hocine(2008),Mr Pensé(2009),Thomas l'écolier(2010),Cochon Bouchon (2012),L'étrange Lapin(2012)...j'ai publié dans plusieurs magasines (Itri , C'est Ma Vision,Globules...)maintenant je travaille dans un journal satirique El Mesmar (mensuel ) que j'ai crée avec un ami Riadh et je travaille sur des nouveaux projets BD...

Aghiles AZZOUG

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog